Aller à l'en-tête Aller au menu principal Aller au contenu Aller au pied de page

Onglets principaux

Accueil - Formations - Offre de formation - LL.M, MBA et diplômes d’université - Diplôme d'université Sûreté, Information, Renseignement

Diplôme d'université Sûreté, Information, Renseignement

Formation
Diplôme d'université Sûreté, Information, Renseignement
Diplôme d’université (DU)
Durée des études : 120 heures (à partir de mars)
Diplôme délivré : Diplôme d’Université
Modalités d’enseignement : Formation continue

Présentation

Former à toutes les questions de sûreté que peuvent rencontrer des cadres et dirigeants d'entreprise ou d'administration. La gestion des informations, tout comme celle des lieux de travail et de production, nécessite, en effet, des compétences toujours plus approfondies et des pratiques fines afin de ne pas troubler les activités.

Objectifs

La formation permet en poursuivant son activité professionnelle de développer ses compétences sur le champ de la sécurité et du renseignement dans les organisations publiques et privées.

La pédagogie laisse une large place au travail de groupe et à l'échange de pratiques. Elle apporte le cadre et les éléments nécessaires à la réflexion grâce à des équipes pédagogiques diversifiées (universitaires, policiers, militaires, magistrats, etc). L'apport d'expérience et d'études de cas est largement valorisé tout au long du cursus afin de nourrir la réflexion d'éléments vécus, concrets et pratiques. Cet apport personnel permet d'illustrer, de débattre et de situer son action au regard de celle des autres.

Ce cycle de formation se situe dans la perspective des mutations du secteur, de l'imbrication croissante des espaces publics et des espaces privés et des partenariats qui en découlent (responsables de la sécurité publique, prestataires privés de sécurité, responsables associatifs, gestionnaires de flux, etc). Mieux appréhender les bases de la criminologie et des stratégies de renseignement est essentiel pour situer son action dans le contexte élargi des politiques publiques de sécurité et du transfert croissant des responsabilités vers des opérateurs non étatiques. Des actions transversales peuvent alors être mises en place avec l'ensemble des acteurs de la sécurité.

Connaître les pratiques mises en œuvre en France et à l'étranger constitue un atout précieux pour les professionnels confrontés au quotidien et à l'immédiateté. Cela permet la prise de distance nécessaire à la mise en place d'une véritable stratégie de sûreté.

Ce DU couvre les besoins en gestion de crise sur les sites ouverts au public ou fermés, ainsi que dans le domaine informatique (cyber-sécurité).

Cette formation est labellisée par le secrétariat d'Etat auprès du Premier ministre à l'Aide aux Victimes.

Les étudiants sont formés pour obtenir la certification ASIS en fin de cycle.

Informations complémentaires

Equipe pédagogique :

D'Almeida Fabrice - Professeur des universités (Université Panthéon-Assas)
Le Champion Rémy - Maître de conférences (Université Panthéon-Assas)
Lefebvre Quentin - Maître de conférences (Université Panthéon-Assas)
Mercier Arnaud - Professeur des universités (Université Panthéon-Assas)
Meadel Cécile - Professeur des universités (Université Panthéon-Assas)

Niveau d’entrée : Bac +4
  • Ce DU est destiné en premier lieu aux salariés des entreprises et administrations partenaires.
  • Les candidats devront justifier d'un master 1 ou d'un diplôme équivalent, ou d'expérience professionnelle dans le secteur (procédure de validation des acquis de l'expérience par la direction du DU).

Organisation des études

Les cours se dérouleront sur 15 journées de séminaires théoriques et pratiques, soit environ 2 journées par mois.
La première session commencera en mars 2018.

Structure du diplôme

MODULE 1 : INTRODUCTION : enjeux, contexte, prospective
  • Le monde de la sécurité privée : historique et évolution (du secteur et de son encadrement réglementaire et législatif), organisation actuelle de la profession, les ESSD, organismes de contrôle, avenir (évolution de la délinquance, violence, « crise », évolution des forces de police, évolution du secteur, vers une privatisation de la sécurité, etc.)
  • Connaissance des différents partenaires institutionnels (forces de police, pompiers, sécurité civile, etc.)

MODULE 2 : SITUATION JURIDIQUE DES METIERS DE LA SURETE
  • Notions de criminologie
  • Notions de police administrative et d'ordre public (responsabilités publiques/privées, etc.)
  • Libertés publiques/individuelles/collectives
  • Les prérogatives de chacun - la confusion des genres - la problématique du port et de l'usage des armes et des moyens de force intermédiaires (MFI) - s'affranchir du code de la route - la voie publique, etc.
  • Droit du travail et spécificités des professions de sécurité (travail de nuit, qualifications professionnelles, etc.)
  • Droit pénal général appliqué à l'entreprise et étude de cas concrets (Ikea, Renault, droits des agents de sécurité, palpations, légitime défense, judiciarisation, vidéo protection, etc.)
  • Responsabilités de l'employeur/de l'employé en matière de sécurité - les assurances spécifiques
  • Déontologie de la sécurité privée (code de déontologie, valeurs de la République)
  • Le Conseil National des Activités Privées de Sécurité (CNAPS)
  • La Commission Nationale de Déontologie de la Sécurité (CNDS)
  • La CNIL et la problématique des fichiers

MODULE 3 : ASSURER LA SECURITE
  • La fonction sûreté et sécurité dans l'entreprise : organisation, management, contrôle, budget
  • Prévention technique de la malveillance : sites à haut risque, ERP, IGH, alarmes, sécurité dans la distribution, sécurité dans la logistique, télésurveillance, protection physique de personnes, agents privés de recherche, transports de fonds, cynotechnie, e-réputation, etc.)
  • Sécurité incendie
  • Les risques majeurs : terrorisme, grand banditisme
  • La gestion d'une foule
  • Gestion de crise, négociation de crise
  • Formation aux premiers secours - la non-assistance aux personnes en danger
  • Réalisation des audits de sécurité
  • Sécurité des systèmes d'information et de communication (Internet, cyber-menaces, réseaux sociaux, etc)
  • Sécurité individuelle, préparation d'un déplacement à l'international

MODULE 4 : PREVENTION DES MENACES TERRORISTES 
  • Le repérage des menaces
  • La radicalisation
  • Le terrorisme et les médias
  • La préparation du personnel
  • Les signaux faibles
  • La prise en charge des espaces et les astuces de défense
  • Les procédures d'urgence
  • Les tests grandeur nature

MODULE 5 : RESSOURCES HUMAINES ET MANAGEMENT HUMAIN
  • La lutte contre les discriminations (en interne / à l'occasion du service)
  • Le management des équipes
  • La conduite d'un entretien
  • Communication interne et externe
  • La problématique de l'embauche (prérequis, agrément, « moralité », etc.)

MODULE 6 : LA COMMUNICATION ENTRE RISQUE ET CRISE 
  • Relations avec la presse
  • Communication de crise (dont media training)
  • Relations avec les partenaires sociaux - les conventions collectives

MODULE 7 : TECHNIQUES DE RENSEIGNEMENT 
  • Approche criminologique et stratégies de renseignements appliquées à la gestion des risques
  • Le monde du renseignement et son cycle
  • IE et IS
  • Le recueil conversationnel
  • Le recueil de l'information en sources ouvertes
  • Le traitement de l'information
  • Contre ingérence

MODULE 8 : MODES DE GESTION DE LA SURETE 
  • Calculer le coût des services de sûreté
  • Inclure la sûreté dans les modèles d'affaires
  • Recherche de rentabilité et ressources annexes des services de sûreté
  • Les actions partagées et l'environnement des services

MODULE 9 : PLAN OPERATIONNEL DE SURETE 
  • Sous la direction des responsables du diplôme, les étudiants devront composer un plan opérationnel de sureté sous la forme d'un mémoire, d'un business plan, d'un film ou toute autre forme de présentation.
  • Ce travail s'effectue sous la forme de séances de tutorat en petit groupe.

Contrôle des connaissances

Les enseignements sont validés en contrôle continu par module, sous la forme d'exposé, de fiches de synthèse ou de réalisations techniques, une à deux par module. Tous les modules ont un coefficient. 1, sauf celui du mémoire qui est affecté d'un coefficient 3. Le mémoire (module 9) fera l'objet d'une soutenance devant un jury composé d'enseignants du DU. Les modules se compensent entre eux pour la note globale.